La petite souris ou la fée des dents ?

En tout cas, que ce soit l’un ou l’autre, il semble qu’elle devrait passer bientôt chez nous !!!

PA160415

L’autre pousse déjà, elle coince d’ailleurs la dent qui doit tomber.

Une petite recherche sur Wikipedia m’informe que :

Cette petite souris est connue sous le nom de Ratoncito Pérez dans les pays hispanophones (l’Espagne, l’Argentine…). Au Venezuela et au Mexique, les enfants l’appellent el Ratón (« la Souris »). En Catalogne (région d’Espagne), ce sont « les Petits Anges » qui passent (els Angelets).

Dans les cultures anglo-saxonnes et germaniques, ainsi que chez les francophones du Canada (Québec, Acadie), on rencontre plus souvent la « Fée des dents » (Tooth fairy en anglais, Zahnfee en allemand, Tannfe en norvégien).

En Italie, la fée des dents prédomine largement bien que les deux personnages coexistent (Topino pour la Petite souris et Fatina pour la fée des dents).

Dans la plupart des pays francophones (la France, la Belgique, la Suisse, le Maroc, l’Algérie, le Luxembourg…) – l’exception la plus notable est le Canada, c’est la Petite Souris qui passe. En Irlande, c’est Annabogle.

L’origine la plus vraisemblable de la Petite souris vient d’un conte français du XVIIe siècle de la baronne d’Aulnoy : La Bonne Petite Souris. On y parle d’une fée qui se transforme en souris pour aider une reine à vaincre un méchant roi, en se cachant sous l’oreiller du roi puis en lui faisant tomber toutes ses dents.

Par ailleurs, suivant une ancienne croyance, lorsqu’un animal mangeait une dent de lait, la dent permanente prenait les caractéristiques de l’animal ; on donnait parfois les dents de lait aux rongeurs dans l’espoir que les enfants obtiennent des dents plus dures et plus pointues. Par exemple, aux Philippines, quand un enfant perd une dent, il la jette au-dessus du toit de la maison. De cette manière, une souris lui en rendra une autre qui sera aussi solide et blanche que les dents de cette souris. Au Togo, on dit aux enfants de jeter leurs dents de lait au-dessus du toit de la maison, et surtout de ne pas ouvrir la bouche. En effet il ne faut pas qu’un lézard voie la partie vide sinon les dents risquent de ne plus pousser. En Algérie et au Maroc, il y a une tradition qui coexiste avec le mythe de la petite souris : l’enfant se tourne vers le soleil et demande à Allah d’échanger la petite dent de lait, nommée « dent d’âne », contre une « dent de gazelle » : en effet, dans ces pays la gazelle est presque un synonyme de beauté, d’où le prénom Rym ou Rima.

 

Et un bien jolie site à découvrir pour celles ou ceux qui devraient bientôt laisser leur dent sous l’oreiller et pour les parents aussi (mais les parents peuvent pas laisser leur dent à eux sous leur oreiller, cela ne marche que pour les petits…)

http://www.mapetitesouris.com/la_petite_souris.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 3 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :